« Happy never after »

 

« Et ils ne vécurent jamais heureux… » (Happy never after) – Loin de la belle fin qui ponctue chaque histoire de Disney, l’artiste Saint Hoax utilise les princesses dans une campagne publicitaire afin de sensibiliser à la violence conjugale.

Les princesses des célèbres contes de fées, souvent perçues comme des femmes idéales, montrent qu’aucune d’entre elles n’est à l’abri. Elles apparaissent sur les affiches avec le visage marqué de coups et la phrase « When did he stop treating you like a princess? » (Quand est-ce qu’il a arrêté de vous traiter comme une princesse?).

ariel aurore

En choisissant les princesses de notre enfance, Saint Hoax, tente de toucher un maximum de personnes mais surtout de rappeler qu’il « n’est jamais trop tard pour y mettre fin ».

jasmine

Publicités

Une réflexion sur “« Happy never after »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s